DEUTÉRONOME (LIVRE DU)


DEUTÉRONOME (LIVRE DU)
DEUTÉRONOME (LIVRE DU)

DEUTÉRONOME LIVRE DU

Cinquième et dernier livre du Pentateuque. La Bible juive l’appelle, de ses premiers mots, Elleh haddebarim («Voici les paroles») ou simplement Debarim Paroles»). La Bible grecque, et à sa suite la Vulgate, l’intitulent «Deutéronome» (deuteros nomos , «seconde loi») — selon l’interprétation donnée à XVII, 18 — , parce que, venant après les autres livres législatifs (Exode, Lévitique et Nombres) et contenant aussi un code de lois, ce livre apparaissait comme une réédition du code mosaïque.

On tend aujourd’hui à rattacher le Deutéronome aux milieux israélites du Nord. Il marque, en effet, une continuité réelle avec la tâche de l’élohiste (l’Horeb supplante le Sinaï dans les deux cas et le même Décalogue s’y trouve à peu près reproduit; le Dieu du Deutéronome est toujours Élohim; etc.). Cependant, grandes sont les différences entre les deux traditions. Dans le Deutéronome, les récits ne prédominent plus et laissent la place aux discours (I-XI et XXVII-XXX), dans lesquels s’insèrent à présent les lois (XII-XXVI), elles-mêmes présentées dans un style oratoire; l’histoire, qui n’est pas pour autant absente, ne commence qu’à l’Horeb, et Moïse est la figure vedette dominant toute la destinée du Peuple élu. L’unité du culte y est affirmée pour toutes les tribus (XII, 5: «Vous ne viendrez trouver Yahweh votre Dieu qu’au lieu choisi par Lui, entre toutes vos tribus, pour y placer Son Nom et L’y faire habiter»). Cette insistance sur la centralisation cultuelle répercute la situation religieuse des réfugiés du Nord, qui placent leur fidélité au culte yahviste dans la seule autorité du sanctuaire de David.

Le Deutéronome est une compilation, exécutée dans une optique théologique, de textes antérieurs venus probablement des sanctuaires du Nord, tandis que les tribus septentrionales étaient sous le joug assyrien. «C’est parce qu’il ne convenait pas entièrement à la situation qu’il n’a pas été reçu jusqu’à ce qu’il se trouve répondre aux besoins de l’appel de Josias aux tribus du Nord lors de la débâcle assyrienne» (H. Cazelles).

Le Deutéronome appartient au genre biblique des discours d’adieu. Avant sa mort, le héros, Moïse, s’adresse au peuple: il lui rappelle l’époque du désert (I-III) et l’exhorte à observer la Loi s’il veut entrer en possession de la Terre promise (IV et ss.); aux commandements déjà reçus et rappelés le testateur ajoute d’autres commandements, inédits jusque-là; à l’obéissance succédera la bénédiction et à la désobéissance la malédiction (XXVIII). Après avoir pris Josué comme successeur, Moïse prononce chants et bénédictions (XXXII-XXXIII); viennent ensuite le récit de sa mort et l’hommage rendu à sa mémoire (XXXIV).

L’ensemble du livre se répartit en quatre parties, dont les trois premières correspondent chacune à un discours: premier discours (I, 1-IV, 40); deuxième discours (IV, 41-XXVIII, 64), qui constitue la partie la plus ancienne du livre, datant de la première édition de l’œuvre et probablement mise au point durant la réforme de Josias, en \DEUTÉRONOME (LIVRE DU) 622 (y prennent place tout particulièrement le Décalogue, V, 6-21, et un texte célèbre qui commande encore aujourd’hui l’ensemble de la piété juive, le Šema Israël : «Écoute Israël...», VI, 4-5); troisième discours (XXIX-XXX). La quatrième partie comprend des appendices, XXXI-XXXIII (testament de Moïse) et XXXIV (mort de Moïse).

L’influence du Deutéronome fut considérable tant dans la tradition israélite, préexilique, exilique et postexilique que dans sa postérité tardive, jusque dans le Nouveau Testament (en témoigne, par exemple, le récit évangélique de la tentation au désert, Matthieu, IV) et dans la piété chrétienne (notamment dans les fêtes des Quatre Temps et la célébration du samedi saint). Depuis Origène, il n’a cessé de solliciter les commentateurs.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Livre du Deutéronome — Deutéronome Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit Shemot Vayiqra Bemidbar …   Wikipédia en Français

  • Deuteronome — Deutéronome Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit Shemot Vayiqra Bemidbar …   Wikipédia en Français

  • deutéronome — cinquième livre du Pentateuque, qui forme comme un second (d où son nom gr. deuteronomos: seconde loi ) traité de la loi de Dieu. Il relate aussi la mort de Moïse. ⇒DEUTÉRONOME, subst. masc. ,,Nom du cinquième livre du Pentateuque, où de… …   Encyclopédie Universelle

  • Livre De Daniel — Grands prophètes Isaïe (Is) Jérémie (Jr) Lamentations (La) Ézéchiel (Ez) Daniel (Da) Le Livre de Daniel, écrit en hébreu, en araméen et (pour sa partie deutéroc …   Wikipédia en Français

  • Livre de daniel — Grands prophètes Isaïe (Is) Jérémie (Jr) Lamentations (La) Ézéchiel (Ez) Daniel (Da) Le Livre de Daniel, écrit en hébreu, en araméen et (pour sa partie deutéroc …   Wikipédia en Français

  • Livre Des Jubilés — Cet article fait partie de la série Bible Contenus …   Wikipédia en Français

  • Livre des Jubiles — Livre des Jubilés Cet article fait partie de la série Bible Contenus …   Wikipédia en Français

  • Livre des jubilés — Cet article fait partie de la série Bible Contenus …   Wikipédia en Français

  • deutéronome — DEUTÉRONOME. subst. mascul. Nom du cinquième livre du Pentateuque …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Deutéronome — Le Deutéronome est le cinquième livre de la Bible hébraïque ou Ancien Testament et dernier de la Torah (le Pentateuque). Il contient le récit des derniers discours de Moïse aux Israélites et le récit de sa mort, avant qu ils n entrent au pays de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.